Mes parents ont fabriqué toute leur vie des automates à musique. Des personnages animés d'une mécanique horlogère qui racontent chacun leur histoire dans une féérie de mouvements saccadés. Je suis né dans cet univers et me suis passionné pour ces personnages, leur mécanique et les histoires qu'ils racontent. C'est à la radio que très jeune j'ai commencé à raconter, puis en publicité sonore, ensuite j'ai aidé à raconter en devenant directeur de production pour le cinéma. Depuis quelques années, pour raconter en une image, parce que photographier c'est donner à voir, j'ai épousé ce qui me suivait depuis le début : La photographie.

 

...Faire un film c'est raconter une histoire à 24 photogrammes par seconde,

faire une photographie c'est raconter une histoire en 1 seul photogramme...

Olivier MARCU.